NENEHAWA.COM

Femme guineenne et africaine

Interview :Tigui Touré miss Guinée France 2012

  • PDF

Tigui Touré miss Guinée France 2012: "Je voudrais être une femme active au service des autres" Mlle Tigui Touré, élue le 21 octobre 2011 Miss Guinée France 2012 s'est prêtée à nos questions pour parler du choix du jury porté sur elle, du programme qu'elle ambitionne pour son pays durant son mandat, de l'excision et de la femme africaine. Un entretien qui ouvre le coeur de celle qui incarne actuellement la beauté de la femme guinéenne du côté de l'Hexagone.

 

Nenehawa.com; Bonjour  Tigui, Nenehawa vous félicite pour votre élection au concours de Miss Guinée France. Comment avez-vous vécu le dernier quart d’heure  avant la proclamation des résultats?

Tgui Touré: Bonjour Nenette! Je vous remercie pour cette délicate attention. Il est vrai que j’'ai vécu les derniers moments avec beaucoup d'excitation et de stress également. J’étais si angoissée que je voulais que le suspens prenne fin le plus rapidement possible! (rires)

Toutes vos concurrentes étaient aussi jolies mais selon vous,  quelles considérations ont fait finalement pencher la balance de votre côté ?Vous avez tout à fait raison Nenette, nous étions toutes jolies.Il est vrai que je n’étais ni la plus belle, ni la plus grande, mais tout au long de la soirée je pense avoir dégagé une énergie positive que j'ai pu transmettre aux membres du jury ainsi qu’au public, c’est peut-être cela qui a fait la différence.

Les miss s’investissent généralement dans le domaine social et humanitaire. Quelles seront vos actions de bienfaisance et quel est votre domaine de prédilection ? Quelle mission vous a  été confiée par le comité d’organisation ?

Le projet de Miss Guinée France 2012 se tourne cette année vers le domaine sanitaire, l’éradication de l’insalubrité publique.Le projet est un élément si important qu’il constitue l’un des critères de sélection des 12 candidates.Pour revenir au domaine d’action de Miss Guinée France cette année, je souhaiterais faire des campagnes de sensibilisation contre la pollution et ses méfaits dans la ville de Conakry. Mon plan d’action s’articule en deux parties : d’une part oeuvrer pour la ville de Conakry pendant mon année de mandat de Miss Guinée France 2012, et d’autre part, agir dans toute la Guinée pour les prochaines années à venir.

Pour ce faire, je m'adresserai principalement aux jeunes en les invitant à trier leurs déchets, car ce sont des actions de demain et comme nous le savons tous, les hommes d’aujourd’hui construisent les actions de demain.

Par ailleurs, il convient de souligner que Madame KABA Djené CONDE, mon principal exemple, oeuvre également dans ce sens. Je serai heureuse de l'imiter en organisant une journée avec les citoyens guinéens, pour, par exemple, nettoyer les plages lors de mon voyage officiel au pays.

Vous êtes étudiante, dans quel métier rêvez-vous évoluer plus tard ?Quand j’étais petite, en me projetant dans l’avenir, je voulais être une princesse (rires).Mais en grandissant, je suis devenue plus réaliste, plus pragmatique. Aujourd’hui, je souhaiterai exercer un métier dans lequel le contact humain est primordial, pourquoi pas un métier d’accueil dans le domaine aéroportuaire. Mais surtout, je voudrais être une femme active au service des autres.

Que pensez-vous du mariage forcé et de l’excision, des pratiques qui existent encore chez nous ?

Je trouve ces pratiques abominables et malfaisantes. Elles sont néfastes pour les femmes, qui sont généralement la catégorie la plus touchée. Il faut noter que ces pratiques sont illégales en Guinée donc punissable d’une peine d’emprisonnement et d’amende, il convient de le rappeler car beaucoup tendent à l’oublier!

Elles sont, à tort,  justifiées par la coutume, la religion alors que ni la religion musulmane, ni la religion chrétienne, religions les plus pratiquées dans notre cher pays, ne permettent de tels actes.Toutefois, je ne doute pas de leur éradication dans un proche avenir : des voix se sont élevées pour lutter contre l’excision, pour ne citer que cette pratique. Je pense particulièrement à Katoucha NIANE (RIP) qui nous manque énormément, Sékouba Bambino DIABATE, avec sa chanson que nous entendons en boucle sur la RTG (Radio Télédiffusion Guinéenne) et Binta DIALLO, Miss Guinée France 2011.

Comment analysez-vous  la situation  de la femme dans notre pays en Guinée et en Afrique?La femme du 21ème siècle a connu une réelle évolution, je ne peux que m’en satisfaire!En effet, le rôle de la femme autrefois était cantonné à s'occuper de sa maison, du foyer pendant que le mari travaillait.

De nos jours, beaucoup d’entre nous ont la chance d'étudier, d'avoir une situation professionnelle des plus méritantes tout en conciliant vie de famille et vie professionnelle!

Dans cette ère nouvelle, il n’est effectivement pas rare en Guinée, de voir une femme s'épanouir dans son rôle d’épouse, de mère et au travail.

Cette conciliation de la vie active et professionnelle est devenue monnaie courante, citons pour exemple Madame KABA Rougui BARRY, ministre des Guinéens de l'étranger. Je n’oublie pas non plus  toutes ces femmes commerçantes, journalistes, coiffeuses... la liste est si longue que je ne pourrai vous citer toutes mesdames et je vous en félicite

Nenehawa.com vous souhaite une année  plein de succès durant votre mandat.

Je vous remercie Nenette pour l’interview accordée et  souhaite une longévité à votre site et vos actions

Propos recuillis par Nenette Baldé pour nenehawa.com

Identification



Faire un don

Enter Amount: