NENEHAWA.COM

Femme guineenne et africaine

Crise d´identité chez nous ...

  • PDF

Le teint noir n’a plus sa valeur d’antan. Nous  ne voyons  plus notre peau comme Senghor la voyait, quel dommage !!!

On assiste à plusieurs tendances pigmentaires de nos jours : peau à deux tons, peau blanche, peau tigrée ! C’est littéralement devenu un cancer pour l’Afrique. Et Cela fait disparaître, peu à peu, les critères Africains de beauté.

Tous déterminés à dénaturer le beau teint noir de l’Afrique.  Pourtant, ce ne sont pas les effets néfastes et dangereux de la dépigmentation pour la santé qui manquent ! Michaël Jackson (paix à son âme) n’est il pas un exemple flagrant et pathétique ? C’est une véritable aliénation culturelle parce que,  inconsciemment,  on fait du blanc un signe supérieur ou idéal de beauté  alors  que le model occidental, tel un lézard boréal, raffole de bain de soleil estival, qu’il cherche partout pour se bronzer. Bien évidemment, pour lui, le teint bronzé plus prés du teint noir, est synonyme de beauté. Le paradoxe expose notre complexe.

Quoi qu’il en soit, la beauté ne se définit pas par la couleur de la peau, et le teint clair ne doit pas du tout s’inscrire comme un puissant critère de  beauté. Le plus important est d’avoir des valeurs morales et culturelles à défendre. Et nous devons comprendre que la sagesse s’acquiert dans le respect de ses propres valeurs.   Ne nous égarons pas. L’Afrique a besoin de ses fils et filles pour survivre. N’oublions pas que c’est de ces petites choses que vit notre culture. Notre peau couleur café, est notre identité. Soyons en fière et conservons-la telle qu’elle est.

Vu que rien n’est fait contre la vente des produits à base d’hydroquinone, nous devons  devoir changer de cheval de bataille.  A la guerre comme à la guerre ! L’Autodiscipline ! Ça marche à tous les coups !

Espérant que ce petit réquisitoire va enfin éperonner  la révolte contre la dépigmentation, je vous prie de percevoir cet autre cri de Cœur de façon positif  surtout  que  nos hommes aussi s’y mettent à présent …

Elise koivogui pour nenehawa.com

{jcomments on}

Identification



Faire un don

Enter Amount: