NENEHAWA.COM

Femme guineenne et africaine

Interview: Safi Diallo

  • PDF

Safi Bonjour

Bonjour Nenette!

Quelle est l’actualité qui vous inquiète les plus ces derniers jours venant de la Guinée ?

Eh bien il me semble que nous tirons vers des moments difficiles dans notre pays. Je me demande en fait si le gouvernement que nous avons en ce moment est prêt à quitter le pouvoir et honorer la promesse qu’il nous avait faite – des élections libres, civiles,transparentes et un nouveau président/gouvernement.

Et il me semble aussi que nos 2 candidats jouent avec l’émotion de la population pour vraiment créer le chaos ; une chose dont nous n’avons pas du tout besoin avec tout ce que nous avons enduré.

Avant de continuer, pouvez-vous dire aux guinéens ce que vous faites aux états unis ?

Et bien, je m’appelle Safiatou Diallo. Je réside en ce moment aux USA dans l’état d’Indiana. J’ai fait mes études à Purdue University dans le domaine de l’agriculture (agronomie), dont la concentration est la Nutrition et la chimie alimentaire. Pour le moment, je travaille pour une ONG dans l’intention de retourner à l’université pour avancer mes études postuniversitaires.

Nenehawa veut mettre en exergue l’expertise des jeunes femmes guinéennes.  Vous qui êtes expert en agriculture et en alimentation, quel regard avez-vous des politiques agricoles en Afrique en général et en Guinée en particulier ?

Eh bien je crois que certains pays africains ont eu la chance de  développer ce domaine dans leur pays, et aussi celui de la production de certaines denrées alimentaires pour l’exportation. Dans notre pays, je ne suis pas si sûre, voila bien des années depuis que j’ai quitte le pays ; je crois que nous avons beaucoup à faire. L’industrialisation de nos produits agricoles est très primitive et c’est ce qui m’a poussée dans ces études.

Par où devons nous commencer ?

Il nous faut commencer par l’essentiel. L’électricité, l’eau, les routes et des régulations au niveau du gouvernement. Une fois que nous avons ces problèmes résolus, je crois nous pourrons utiliser les nouvelles technologies pour avancer notre agriculture.

Un célèbre agronome français René Dumont écrivait «  L’Afrique noire est mal partie » en 1962 tout simplement parce que les nouveaux états africains n’avaient pas fait de l’autosuffisance alimentaire leur priorité… Un peuple qui a faim a t –il droit à la démocratie, aux libertés sans dérapage ?

L’Afrique à elle seule contient tous les fléaux de la planète : famine, guerres, génocides, épidémies. Un sac vide ne peut pas se tenir debout ; un peuple qui a faim n’est pas un peuple libre. Pendant que notre population augmente de façon géométrique, malgré les guerres, les maladies, nos ressources alimentaires ont une progression arithmétique. Nos ressources alimentaires et tout ce que nous faisons sont détruits par des guerres ethniques.  Nous recevons de l’aide chaque année et tout cet argent reçu est confisqué par les dirigeants africains qui ne font que s’enrichir et enrichir les leurs.  Nous sommes poussés à quémander et passer par des moyens inacceptables justes pour nourrir notre population qui continue toujours à souffrir. Oui l’Afrique est mal partie et je me demande quand est ce qu’elle arrivera. Nous ne pourrons jamais avoir une démocratie avec tous ces maux. Nous sommes prêts à tout faire pour nourrir nos familles et il suffit que nos gouvernements nous jettent des monnaies de gauche à droite pour juste nous calmer durant cette période de colère  et après ils continuent à faire les mêmes bêtises. Tant que nous dépendrons sur l’aide internationale, nous ne pourrons pas avancer. Nous devons nous concentrer sur la formation et l’éducation du peuple ; c’est mieux d’apprendre quelqu’un à pécher que de lui donner du poisson tous les jours. Nous sommes appelés à être indépendants et autonomes car l’aide financière toutes ces années n’a pas été vraiment productive.

Vous nous avez dit plus haut que vous travaillez pour une ONG, qui s’occupe des personnes en difficulté…Quelle approche avez vous de la notion de solidarité africaine qu’on accuse généralement à raison ou à tord comme  cause principale  de l’ethnocentrisme montant chez nous ?  L’état ne devait –il pas beaucoup plus s’engager dans le travail communautaire en subventionnant les ONG et associations qui s’occupent des plus faibles et démunis ?

Oui, je travaille pour une ONG qui s’occupe des personnes en difficultés, que cela soit dans le domaine de logement – aider a payer leur loyer, l’électricité durant l’hiver ; l’alimentation, du lait pour les enfants ou pour toute une famille ; tout nécessaire pour aider les gens à s’en sortir et être indépendants financièrement à travers plusieurs programmes dans cette organisation.

En ce qui concerne l’ethnocentrisme, le racisme, nous ne pourrons jamais nous en débarrasser à 100%. Mais il est nécessaire de créer des lois qui empêcheront ce genre de traitement envers la population. Nous devons encourager l’éducation dans notre pays. Elle est une clé très importante pour réduire les problèmes tribaux que nous confrontons. Mais, je crois en l’humanité et en notre génération ; je suis certaine que toute personne, face à une famille qui a réellement besoin d’aide, n’aura aucun choix sauf aider cette famille. Notre conscience est plus forte que tout et sera notre juge.

Dans un autre registre…. Vous la spécialiste, dites nous quelles substances chimiques ou aliments devons nous éviter ou consommer  pour se protéger contre certaines maladies comme l'insuffisance rénale ou le cancer (qu’on prétend à tord qu'il serait une maladie des occidentaux)?

Eh bien, je crois qu’il est important de prêter attention à ce nous mangeons. Parfois, on se moque de moi quand je fais référence au nombre de calories que je consomme par jour. Mais à mon avis, il faut être conscient de que tu mets dans ton system afin d’avoir une longue et saine vie. Il est recommandé de consommer 2000 calories par jour, mais bien sur cela varie de personne en personne. Il est important d’inclure dans chaque repas quotidien les 3 éléments nécessaires de la nutrition (les Glucides, Lipides et Protéines). Une règle que j’ai apprise est d’avoir votre repas de sorte que 30% soit des Glucides, 30% lipides and the 40% protéines. Un régime alimentaire sain est celui qui contient des fruits, légumes, grains entiers, et le lait sans gras ou faible en gras et les produits laitiers. Le régime doit aussi contenir des viandes qui ne sont pas graisseuses, de volaille, du poisson, haricots, oeufs et les arachides.  Le régime sain doit être faible en gras saturés, gras trans, le cholestérol, le sel (sodium), et les sucres ajoutés. Une autre chose qui est très importante est le sport - une marche de 30 minutes est mieux que rien.

Les experts prétendent qu'avec des organismes génétiquement manipulés (OGM) ou en anglais ” genetically modified organism” (GMO), l'Afrique peut résoudre ses problèmes de malnutrition et d'autosuffisance alimentaire ...votre avis ?

Eh Bien si nous lisons un peu sur ce sujet, à quoi consiste cette science et quels sont les avantages, nous devrons dire oui. GMO sont des organismes dont le génome a été modifié pour favoriser quelques traits ou la production biologique des traits désirés. Dans l'agriculture par exemple, nous pouvons modifier un champ de riz, les pommes de terre ou n'importe quoi dans l’espoir de produire de plus grandes récoltes avec moins de pourriture, gaspillage. Ce procès est conçu pour aider ces produits à résister aux bactéries qui peuvent ruiner tout un champ de riz par exemple. Déjà en Afrique nous avons du mal avec la production agricole. Utilisant cette science nous pouvons effectivement réduire le manque d’alimentation. Ceci poussera  nos agriculteurs a utilisé moins les pesticides qui peuvent être tres mauvais pour notre organisme. Beaucoup de pays utilisent et consomment déjà les produits génétiquement  modifiés. Il peut aider aussi combattre la malnutrition qui est un grand problème en Afrique ;  avec cette technologie nous pouvons implémenter des vitamines, minérales telles que le fer en les introduisant dans le génome des produits alimentaires tel que le riz. Cela aiderait beaucoup nos populations à avoir les éléments nécessaires pour bien se développer. Bien sûr, quand il s'agit de la science, il y a toujours des risques. Est-ce une science sûre ? Quels sont les effets à long terme ?

" La femme au centre du développement en Afrique", une devise qu'on entend de plus en plus. Que peuvent / doivent faire les femmes concrètement pour l'épanouissement, le développement de notre cher beau pays ?

L’éducation. L'éducation est un outil très important que les femmes doivent utiliser. Une femme qui est instruite n’aura du choix que de pousser ses propres enfants à s'instruire. Et  plus avancé son niveau,  plus elle poussera ses propres enfants à mieux faire. Aussi, nous aurons tendance à avoir beaucoup plus d'influences sur les hommes et leurs politiques. Et si nous nous impliquons dans ce secteur, le changement sera évident pour nous, notre avenir, celui des nos enfants et notre continent.

Quels sont  Vos espoirs pour le second tour de l´élection  présidentielle  2010 et après les proclamations des résultats ?

J’espère que la population est prête à contrôler son destin. Et pour achever cela, nous devons avoir ces élections. Il est très important de respecter le choix des autres et apprendre à accepter les résultats proclamés si toutefois le procès a été transparent. Nous sommes tous guinéens et nous aimons tous notre pays.

Nenehawa.com vous remercie pour votre disponibilité.

Merci beaucoup Nenette pour cette opportunité. Merci a votre équipe et je vous souhaite une bonne continuation.

Propos receuillis par Nenette Balde pour nenehawa.com

Identification



Faire un don

Enter Amount: