NENEHAWA.COM

Femme guineenne et africaine

Silence, elles battent leurs maris…

  • PDF

Chaque fois que c´est  possible, je vous propose une réalité sociale de chez nous. Aujourd’hui je m’arrête  quelque peu sur ces hommes qui souffrent le martyre de leurs conjointes. N’en riez surtout pas ! Car ça existe bien que peu commun ! Des dames qui font pleuvoir des coups sur leurs conjoints. Et comment ???? Il faut voir pour y croire !

 

On les qualifie de phénomènes sociaux mais on n’ose pas beaucoup parler d’elles en public. Et les principaux concernés se taisent car accablés et humiliés. Les proches et voisins se cachent entre quatre murs pour en rire ou en pleurer (va savoir…)

 

En effet les hommes battus sont de plus en plus nombreux. Seulement, ils ne sont jamais prêts à avouer leur martyr (pourtant Dieu sait combien on aurait pu les aider). Ils se taisent, souffrent en silence et trouvent toujours une explication au bureau, pour leur œil poché ou les bleu sur les pommettes. Aussi ils sont reconnaissables par leur exubérance hors du domicile conjugal. En présence de leur femme, ils se font tout petits et parlent peu.

Vraiment si ce n’est pas ce petit coté de « baraka » pour nos enfants, c’est vraiment réconfortant de savoir que certaines de nos sœurs ont du caractère et s'affirment. Parce que jusque là, la monnaie courante, c’est les femmes battues et maltraitées. Et cette monnaie a été tolérée pendant trop longtemps au cours de l'histoire. Alors vivement le renversement de situation.

Mais s’il vous plait mes dames, n’y prenez pas trop gout si non, nous allons tuer la douceur de nos  mains ainsi que celles de nos caresses. Et arrivé à ce stade adieu à LA LUTTE CONTRE LA POLYGAMIE (rire).

KOIVOGUII Elise pour nenehawa.com

Identification



Faire un don

Enter Amount: