NENEHAWA.COM

Femme guineenne et africaine

Cinq mecs dont il NE faut PAS tomber amoureuse

  • PDF

Parce qu’il y a des mecs qui, clairement, ne valent pas le détour. Voici la liste (non exhaustive), de ceux qu’il faut ABSOLUMENT éviter.Vous excuserez la caricature dont je compte abuser. Ranger les hommes dans des catégories demande toujours un peu de clichés, de convenus. On quitte clairement la singularité individuelle.

Chacun de ces gars peut changer. Oui. Mais il ne le fera pas pour vous. Il le fera pour lui.

Choisir une relation qui demande un ravalement de façade, c’est quand même se compliquer la vie. Alors, ceux-là, autant les éviter, le temps qu’ils changent tout seuls, comme les grands garçons qu’ils sont.

Quels mecs éviter cet été ? La réponse ici.

Enjoy.

1. Le mec marié

Mais elle attend, elle a confiaanncee, car un jour, il sera son réguuliiier…

(Jeanne Cheral, Un couple normal)

Vous l’avez rencontré au boulot (généralement). Au départ, ce n’était qu’une aventure. Il est marié. Pas votre genre de vous accrocher. Mais, peu à peu vous êtes devenus proches. Les sentiments se sont intensifiés et maintenant, c’est foutu, vous êtes amoureuse.

Vous pensez sans cesse à ce mec. Il vous dit que ça se passe mal avec sa femme, qu’il pense la quitter, mais qu’il attend le bon moment (elle est dans une mauvaise passe, il y a les enfants, la maison). Bref, c’est compliqué.


Parfois, il n’a rien promis du tout. C’est VOUS qui espérez. Vous l’aimez, vous le voulez dans votre quotidien. Ne serait-ce que se réveiller un matin dans ses bras. Prendre un petit-déjeuner au lit.


Le truc, c’est que les hommes mariés quittent rarement leur officielle. Et, quand bien même ils le feraient, ils auront besoin d’un temps pour prendre à nouveau leurs marques, loin d’elle.

Et, ce temps-là :

soit il s’accrocheront à vous comme une bouée de sauvetage (mauvaise raison d’être avec vous, vous n’êtes pas une bouée)

soit ils prendront des distances pour se retrouver.

La passion que vous partagez se trouvera amoindrie. Plus de secrets, plus de cachotteries, plus de rendez-vous de dernier moment. La relation risque fortement de s’écailler. Vous ne tiendrez probablement pas le choc.

En bref, c’est foireux.

Certes, il y a quelques rares exceptions, mais valent-elles le coup ? Ne méritez-vous pas une histoire démarrant sur des bases plus saines que ça ?

Les hommes mariés, c’est dans le lit, pas dans la vie.

2. Le mec qui veut du sérieux

Vous le connaissez à peine. Quelques mails, un ou deux rendez-vous, trop de textos… Et, il vous parle d’Amour, d’envie d’engagement, de besoin de se poser, de trouver LA bonne, etc.

Forcément, ça émoustille. Il veut construire, il ne recherche pas simplement une histoire de cul. Lui, c’est du sérieux. Tout comme vous. D’ailleurs, il est intransigeant sur la fidélité, dont il vous a longuement parlé avant même que vous vous soyez embrassés

Mouai. Paroles et paroles et paroles

Depuis que je coache sur SUH, il n’y a pas une histoire ayant commencé par ce trop-plein de déclarations qui n’ait pas fini à l’eau.

Le gars ne vous connaît pas. Il ne sait rien de vous. Certes, dans l’idéal, il aimerait construire une belle histoire (comme tout le monde), mais au final, il fait passer cette envie de couple bien avant vous et ce que vous êtes.

Du moment où une fille accorde crédit à ce type de promesses, elle attend beaucoup. Et lui, il est incapable d’être à la hauteur de tant d’engagements, se rétracte et disparaît peu à peu. Même s’il était sincère, il s’est pris pour un Prince Disney (ce qu’il n’est pas) et a collé l’image de la Princesse Disney sur vous (ce que vous n’êtes pas)

Il a occulté votre personnalité, pour vivre son rêve fleur bleue. Le souci, c’est que votre réalité le rattrape (vos qualités, vos défauts, votre côté HUMAIN, en fait). Et ce n’est pas ce qu’il veut. Sincèrement, laissez-le dans ses fantasmes. Il mûrira.

Mieux vaut un gars prudent, qui prend le temps de vous connaître, sans rien promettre et qui peu à peu s’ouvre aux sentiments que VOUS (et ce que vous êtes VRAIMENT) développez chez lui, qu’un mec qui dira la même chose à la prochaine blonde/brune/rousse qui passe. (C’est qu’il voit des princesses partout, notre uberlulu).

Les mecs trop pressés à s’engager et à construire m’inquiètent toujours un peu. Ils ne nous connaissent pas. Alors, quelles sont leurs motivations :

la peur de l’abandon ?

l’incapacité à être seul ?

le fantasme de Cendrillon ?

3. Le phobique de l’engagement

Il ne veut pas s’engager. Le mot « couple » lui donne de l’urticaire. Se donner la main dans la rue le choque profondément. Quant à sortir avec des amis communs, c’est impossible pour lui.

Ça fait pourtant quelques semaines/mois que vous vous voyez. Vous sentez qu’il vous aime bien. Sauf, quand vous parlez de construire, dans ces moments-là, il chercher désespérément la sortie de secours.

Bien entendu, vous êtes complices. Et sexuellement, c’est au top. Mais, à tout ça, c’est SA liberté qu’il préfère. Qu’il soit un célibataire endurci ou un ancien queutard, il refuse toute forme de compromis. Le seul espace qu’il vous laisse dans sa vie, c’est entre la cafetière et le lit. Pas reluisant.

Vous vous dites que force de patience, il changera. Il admettra qu’il est heureux avec vous. Et, vous gagnerez du terrain, jusqu’à ce que votre relation soit officielle et stable. Mais, à chaque fois que vous tentez un pas en avant (organiser un week-end en amoureux, par exemple), il fait deux pas en arrière.

Vous avez le sentiment d’être la seule dans la relation. C’est normal, c’est le cas.

Abandonnez cette histoire. Elle ne vaut pas la peine. Il ne changera pas. Vous serez de plus en plus amoureuse et malheureuse. Vous finirez par vous dire que c’est VOUS qui en demandez trop. Et, alors que votre patience à atteint toutes ses limites, vous l’attendrez encore.

Il est LÉGITIME de votre part de vouloir qu’une relation avance. Mais, on ne peut pas contraindre l’autre à ça. Il en a envie ou pas. Notre Amour ne change rien à l’affaire.

Il faut trouver le bon équilibre entre le premier (qui veut tout construire tout de suite) et le second (qui ne voudra jamais rien construire jamais). Il existe une tonne de mecs dans cet entre-deux, qui simplement, savoure l’instant présent sans avoir peur ni d’avancer, ni d’avancer lentement.

4. Le pervers narcissique

Je m’étendrai peu sur cette catégorie d’homme. La perversité narcissique est une pathologie. Elle appartient au groupe des états limites. C’est un psychiatre qui pose le diagnostic, pas moi. Ce serait déplacé et peut-être dangereux de ma part de tenter de le faire.

Dans l’idée, le pervers narcissique désire vous posséder. Il vous coupera de votre entourage par des remarques méprisantes sur celui-ci. Il usera de déclaration d’amour dès que vous tentez de fuir, mais sera infect avec vous le reste du temps.

Son plus grand don : vous dévalorisez jusqu’à ce que vous n’ayez plus aucune confiance en vous.

Sans poser vous-même le diagnostic (encore une fois, c’est à un psychiatre de le faire) si vous sentez que cet homme à une emprise négative sur vous, fuyez. L’Amour, ce n’est pas fait pour avoir mal (hors fessée). Ne vous détruisez pas pour lui, il ne le mérite pas.

Qu’il soit pervers narcissique ou non, d’ailleurs.

5. Mais aussi …

Un macho : sauf si vous tenez ABSOLUMENT à passer pour un truc fragile qui aime se taper toutes les corvées de la maison.

Un jaloux : oui, il vous le montre qu’il vous aime… Mais de là à effacer le numéro de votre père, parce qu’il « n’aime pas que vous parliez à d’autres hommes… »

Un vampire : même si c’est pratique en période de règles, pensez qu’il ne pourra jamais faire une journée plage avec vous. (À moins de se transformer en boule à facette.)

John Snow : Preeeeeeeem’s.

Etc…

Et pour vous, quel est le type de mec qu’il faut absolument éviter ?

Anashka, seduireuhomme.fr

{module Dernières actualités..}

{module pub_generale}





Identification



Faire un don

Enter Amount: