NENEHAWA.COM

Femme guineenne et africaine

Femmes, cadres…et célibataires endurcies. On les comprend mieux

  • PDF

Les grandes ambitions des femmes et leur percée dans le milieu professionnel ont révolutionné tous les standards de la réussite jadis octroyée uniquement aux hommes. La durée des études des femmes tend à s’étirer sur les années. Leurs compétences leur permettent aujourd’hui de se frotter aux intelligences masculines lors des concours d’entrée dans les plus prestigieuses écoles d’ingénieurs ou de scientifiques. Ces femmes arrivent sur le marché du travail bradées de hauts diplômes et occupent très rapidement des postes décisionnels et stratégiques dans des multinationales ou des entreprises de renommée. Si elles se sentent accomplies sur le plan professionnel, ces femmes aux apparences épanouies et heureuses vivent en réalité dans une grande solitude amoureuse.

Bien qu’ayant ouvert grand les portes de la scolarisation, des hautes études et des hauts postes aux femmes, l’Afrique semble leur avoir donné en réalité un cadeau empoisonné.

Le dur jugement des hommes

Une fois leur belle place trouvée au soleil du monde professionnel, les femmes cadres africaines sont comme placées par les hommes dans une bulle où elles demeurent inaccessibles. Les hommes les perçoivent comme des femmes incapables de tenir un ménage et de s’occuper d’un homme parce que totalement obnubilées par leurs responsabilités professionnelles et la course à la promotion. Par ailleurs leur aisance financière a tendance à faire hésiter leurs éventuels prétendants qui craignent, faute d’avoir le même niveau de vie, d’être menés par le bout du nez et d’être sous-estimé.

Or ces femmes qui ont réussi dans leur vie professionnelle sont des femmes comme toutes les autres, qui nourrissent des espoirs de vivre le grand amour et de fonder une famille. Leur voiture dernier cri et leurs vêtements & sacs griffés n’en font pas pour autant des femmes sans cœur.

Ce qu’on gagne avec elles

Les hommes qui ont eu le courage de les approcher ont découvert qu’elles étaient meurtries par la stigmatisation et la solitude. Les quelques relations qu’elles arrivent à nouer le sont soit avec des hommes opportunistes soit avec des hommes jaloux cherchant à tout prix à les faire régresser au simple statut d’épouse et de femme au foyer. Très peu parmi eux arrivent à comprendre que réussir sa vie professionnelle ne rime pas avec froideur et manque d’estime envers les hommes. Bien au contraire une femme qui a réussi dans son travail est beaucoup mieux placée pour apporter du bonheur à un homme car ayant la chance de s’épanouir en dehors de son foyer. Malgré leurs lourdes responsabilités, elles sont cependant prêtes à se dévouer corps et âme au bonheur de celui qui fera au moins l’effort de les approcher pour mieux les connaitre.

Source : La Blackeuse

 

Identification



Faire un don

Enter Amount: