NENEHAWA.COM

Femme guineenne et africaine

Quels sont les signes annonciateurs de la ménopause ?

  • PDF

La ménopause survient aux alentours de la cinquantaine, mais il n'est pas rare de rencontrer une femme ménopausée à 35 ans, et une autre qui continue d'avoir ses règles régulièrement à 55 ans. En fait, plusieurs facteurs interviennent dans la survenue de la ménopause pour ne citer que l'hérédité et le style de vie. Comme les ovaires cessent de fonctionner, la ménopause se traduit par une absence d'ovulation et de menstruations. La préménopause précède habituellement la ménopause.

La préménopause : la période annonciatrice de la ménopause


Dans la plupart des cas, la ménopause est précédée par une période dite de préménopause durant laquelle l’activité des ovaires commence à diminuer. Cette période peut s’étaler sur quelques années.

Les manifestations de la préménopause

La préménopause se manifeste par des troubles de la menstruation : la durée d’un cycle est modifiée (raccourcie ou rallongée), ainsi que l’abondance des règles. Le dysfonctionnement des ovaires se manifeste dans un premier temps par une baisse de la production de la progestérone alors que le taux d’œstrogènes reste stable. Ce déficit en progestérone entraîne une prise de poids, un ballonnement de l’abdomen, ainsi qu’une augmentation de volume des seins qui deviennent très douloureux. Si les signes de la préménopause n’entravent pas sérieusement la vie quotidienne de la femme, aucun traitement médical n’est prescrit. Sinon, la progestérone reste le traitement le mieux adapté.

Reconnaître une ménopause

L’arrêt définitif des règles caractérise la ménopause. Il peut se faire de manière brusque et inopinée, mais le plus souvent, les règles commencent à être irrégulières, et diminuent progressivement avant de cesser. Une femme est dite ménopausée quand elle n’a plus ses règles durant 12 mois au minimum.

Les symptômes de la ménopause


Les bouffées de chaleur sont certainement la manifestation la plus fréquente de la ménopause. Elles peuvent persister pendant une dizaine d’années chez certaines femmes. Elles s’accompagnent d’une sensation d’angoisse et d’étouffement. Elles ne durent que quelques minutes et se terminent par une transpiration abondante. Au niveau de la sphère génitale, la pilosité et le tissu graisseux de la vulve diminuent. A part la sècheresse vaginale, la muqueuse vaginale devient plus fragile et résiste mal à l’infection. Certains signes sont seulement concomitants et se traduisent par des modifications du comportement (irritabilité, instabilité, autoritarisme, tendance dépressive, etc.), des troubles cardiovasculaires, ou des troubles ostéoarticulaires et musculaires. D’autres dysfonctionnements préexistants peuvent s’accentuer lors de la ménopause :


eczéma

diabète

asthme

insomnie

obésité


Comment remédier aux symptômes de la ménopause ?


Pour combattre les bouffées de chaleur, le médecin peut prescrire un traitement hormonal substitutif. La plupart des patientes voient leur bouffée de chaleur disparaître après quelques jours de traitement seulement. En raison de ses nombreuses contre-indications, ce traitement ne doit être prescrit qu’en cas de perturbations graves de la vie quotidienne de la femme, et après un arrêt définitif des règles. Une autre hormone de synthèse peut remplacer ce traitement en cas de contre-indication absolue. Dans les deux cas, la posologie doit se tenir autour du minimum suffisant et nécessaire. Si pour une raison ou une autre un traitement hormonal ne peut être instauré, il est possible de recourir aux antidépresseurs.

Source:pipelette.com




Identification



Faire un don

Enter Amount: