NENEHAWA.COM

Femme guineenne et africaine

6 questions à vous poser avant de choisir votre méthode contraceptive

  • PDF

Étant donné le grand nombre d’options contraceptives disponibles, il peut être difficile de déterminer la méthode qui vous convient le mieux. Il est toutefois important de bien choisir son contraceptif, puisqu’un produit non adapté peut être mal utilisé et mener à une augmentation du risque de grossesse imprévue. Lorsque vous réfléchissez à la méthode contraceptive à employer, posez-vous les questions suivantes :

A-t-elle des avantages ou des inconvénients ?

Chaque méthode de contraception offre ses avantages et ses inconvénients. Vous devriez donc explorer les différentes options de contraception afin de découvrir celle qui vous convient le mieux. Ceci vous permettra d’avoir une sexualité plus saine, tout en évitant une grossesse imprévue. Renseignez-vous également sur la manière d’utiliser votre contraceptif de façon optimale pour en maximiser l’efficacité, et rappelez-vous que la meilleure méthode de contraception est celle que l’on utilise régulièrement et adéquatement !

Quelle est son efficacité ?

Sachez d’abord qu’aucune méthode contraceptive n'est parfaite. Seule l’abstinence garantit une efficacité de 100 %. Toutefois, les méthodes hormonales sont considérées comme les plus efficaces. Si vous êtes une femme en santé, la pilule contraceptive, le timbre hormonal, l'anneau vaginal et l’injection contraceptive constituent d'excellents choix dans la mesure où ils sont utilisés correctement. Une utilisation courante, c’est-à-dire qui implique, entre autres, des oublis ou des retards dans la prise du contraceptif, entraîne une efficacité moindre que l’utilisation parfaite. N'hésitez pas à en discuter avec votre pharmacien ou votre médecin avant de faire votre choix.

Est-elle compatible avec votre mode de vie ?

L’usage régulier et adéquat des différents modes de contraception permet d’en optimiser l’efficacité. Or, certains produits peuvent ne pas convenir à votre mode de vie. Par exemple, une méthode contraceptive quotidienne convient mieux aux femmes qui ont une routine établie qu'à celles dont l'emploi du temps est imprévisible. En revanche, une méthode mensuelle comme l'anneau contraceptif ou une méthode à long terme comme l’injection contraceptive ou le dispositif intra-utérin (stérilet) s’avère pratique pour les femmes ayant des horaires irréguliers. Ainsi, lorsque vous ferez votre choix, tenez compte des différentes modalités d'utilisation (à chaque relation sexuelle, comme le condom ou le diaphragme; quotidienne comme la pilule; hebdomadaire comme le timbre; mensuelle comme l'anneau; trimestrielle comme l'injection; à long terme comme le stérilet). Il est important de trouver une méthode avec laquelle vous êtes à l’aise pour vivre une sexualité épanouie !

Convient-elle à votre situation amoureuse ?

Lorsque vous choisissez une méthode contraceptive, tenez compte de votre situation personnelle et affective. Si vous êtes en couple, êtes-vous dans une relation stable et de confiance avec votre partenaire ? Si vous êtes célibataire, avez-vous des rapports sexuels peu fréquents ou avez-vous plusieurs partenaires ? Tous ces éléments vous aideront à choisir le moyen de contraception le plus adapté à votre situation.

Est-elle appropriée pour votre état de santé actuel ?

Avant d'opter pour un type de contraceptif, il est important de vérifier si vous présentez une particularité faisant l’objet d’une contre-indication à son utilisation. Certaines méthodes contraceptives peuvent en effet être contre-indiquées en présence de certains problèmes de santé ou d’autres situations. Par exemple, la pilule contraceptive est contre-indiquée en cas d'antécédents de caillots (thrombose ou embolie). Par ailleurs, si vous fumez ou que vous êtes âgée de plus de 35 ans, il se pourrait que vous deviez remettre en question la prise de la pilule anticonceptionnelle. Renseignez-vous auprès de votre pharmacien pour plus de détails.

Protège-t-elle contre les ITS ?

Seul le condom, masculin ou féminin, protège des infections transmissibles sexuellement (ITS). Pour réduire votre risque de contracter une ITS, utilisez un condom si vous êtes dans une nouvelle relation, et ce, jusqu'à ce que vous puissiez tous les deux passer des tests de dépistage, ou si vous n'êtes pas certain que votre partenaire soit fidèle. Sachez que le condom peut très bien être combiné à une autre méthode de contraception. N'hésitez donc pas à utiliser une double protection ! Et rappelez-vous que, si vous utilisez le condom seul, il est recommandé de passer des tests de dépistage avant d’envisager un autre mode de contraception.

Bon à savoir

Les méthodes dites naturelles comprennent le retrait, l’abstinence durant la période de fertilité du cycle menstruel et la méthode du calendrier. La méthode du retrait consiste à interrompre la relation sexuelle avant l’éjaculation. La deuxième méthode consiste à identifier la période de fertilité afin d’éviter toute relation sexuelle lors de cette période. On se base alors sur l’observation des signes corporels de fertilité (température corporelle, mucus et changements au niveau du col de l’utérus) et on s’assure de s’abstenir lors de cette période du mois. La méthode du calendrier, quant à elle, se base sur des calculs fondés sur la durée des cycles menstruels. Toutes ces méthodes nécessitent un apprentissage et beaucoup de volonté, de discipline et de rigueur. Leur taux d’efficacité est moindre, ce qui accroît le risque d’une grossesse imprévue. Il importe de noter que ces méthodes ne devraient pas être considérées comme des moyens de contraception de premier choix chez les adolescents.

Source :Brunet.ca

Identification



Faire un don

Enter Amount: