NENEHAWA.COM

Femme guineenne et africaine

Les remèdes homéopathiques pour soigner les ulcères

  • PDF

L'ulcère est une maladie difficile à guérir. Les crises d'ulcère sont douloureuses et les médicaments classiques sont efficaces mais peuvent à long terme engendrer des complications qui indisposent bien souvent les malades. L'homéopathie est aujourd'hui envisagée comme l'un des moyens les plus efficaces contre les ulcères. Les produits homéopathiques sont naturels et sans effet secondaire. Ils peuvent être obtenus dans les pharmacies avec une ordonnance prescrite par un médecin.

Les médicaments homéopathiques

Le principe de l’homéopathie est d’offrir aux patients des médicaments élaborés à partir d’une souche qui peut être d’origine minérale, animale, ou végétale. La préparation commence par la dissolution de la souche dans un solvant (alcool ou eau). La dissolution des souches solides se fait par étapes successives.

Les prescriptions homéopathiques

L’examen clinique du patient est nécessaire pour établir un diagnostic. La prescription tient compte de l’état du malade et de la fréquence des crises. Le patient doit décrire avec précision les manifestations de l’ulcère qui le fait souffrir.

Les remèdes homéopathiques pour les ulcères

L’ulcère est décrit comme une perte de substance d’un revêtement épithélial, cutané ou muqueux, qui peut s’étendre aux tissus sous-jacents. Il est caractérisé par une mauvaise circulation et une toxémie importante. Il y a différents types d’ulcères et le traitement homéopathique est spécifique à chaque cas.

Les ulcères des yeux et des parties génitales

Les produits homéopathiques ayant le soufre comme souche peuvent combattre les ulcères des yeux. Ce sont entre autres, la kératite aiguë ou ulcère de la cornée, l’iritis aiguë, la blépharite aiguë et l’orgelet (ou compère-loriot), un petit furoncle sur le bord de la paupière. Le syphilinum est le remède homéopathique qui peut lutter contre les ulcères qui touchent les organes génitaux, le nez, la bouche et la peau, lorsque les ulcérations se caractérisent par une purulence grise.

Les ulcères de la bouche, de la gorge et du larynx

L’acide chlorhydrique est utilisé comme souche homéopathique pour lutter contre les ulcères de la langue lorsque celle-ci présente des parties noires, des pustules ou des vésicules. Il guérit également la bouche si elle présente des ulcères profonds tels des nodules, un chancre ou une langue carcinome. Le mercurius corrosivus est le remède homéopathique approprié pour les ulcères de la gorge caractérisés par des spasmes de l’œsophage et des vomissements. Elle soigne aussi les amygdales enflammées et la luette irritée.

Les ulcères du transit alimentaire

L’atropinum est la souche du produit homéopathique qui peut guérir l’ulcus gastrique, les douleurs de l’estomac, la tumeur du pylore, la péritonite et les maladies du pancréas. Le geranium maculatum est la base du remède homéopathique qui est efficace en cas de gastrite abondante avec hématémèse (vomissement de sang) et sécrétion catarrhale (cyanose de la langue ou maladie de la langue bleue).

Le mercurius sol est utilisé comme souche du produit homéopathique contre les ulcères qui émettent des sécrétions purulentes, particulièrement sur les muqueuses. Ces sécrétions peuvent attaquer la bouche (couleur jaune de l’orifice des glandes salivaires, la langue, les gencives, etc.), le pénis (saignements, chancre syphilitique) ou la peau (brûlure, croûte profonde, écoulement purulent).

Les ulcères cancéreux

Le carbo animalis sert de souche homéopathique pour guérir toutes sortes de tumeurs qui évoluent en ulcères et cancers, comme les cancers des testicules, du nez, des lèvres, du pharynx, de l’utérus, du visage, du sein et de la langue. Le carbo veg est la base du produit homéopathique destiné aux ulcères des membres inférieurs, notamment les jambes qui présentent des aréoles bleues.

Administration des produits homéopathiques

Étant donné que l’homéopathie repose sur le principe de similitude et sur l’utilisation de doses infinitésimales, le nombre de molécules de la substance souche est très restreint à la suite des dilutions successives. Le patient doit en conséquence prendre toutes les précautions pour que les pastilles prescrites soient directement déposées sous la langue à l’aide du capuchon, conçu spécialement pour ce mode d’administration. Ceci est nécessaire pour ne pas altérer le principe actif du médicament. Pour la même raison, les pastilles ne doivent ni être croquées ni être sucées. Il suffit tout simplement de les laisser fondre dans la bouche.

Source :Pipelette.com

Identification



Faire un don

Enter Amount: