NENEHAWA.COM

Femme guineenne et africaine

Ce que les hommes trouvent irrespectueux (venant de leur femme)

  • PDF

Pour l’homme, le manque de respect équivaut au manque d’amour. Le fait est que beaucoup de femmes ne savent ce que leur mari met derrière le mot « respect ». Chaque homme a sa propre liste de ce qui lui paraît respectueux ou irrespectueux. Respecter son homme c’est répondre à l’un de ses besoins les plus profonds. Respect Ce post est essentiellement destiné  aux femmes. Un mari ne peut pas forcer sa femme à le respecter ou à se soumettre à lui. C’est à la femme de prendre la décision de le faire.

 

Tout comme les femmes ont besoin d’amour, les hommes ont besoin de respect. Le But suprême du mariage est détaillé dans Ephésiens 5/20-33. Il va bien au-delà de la portée de la santé de nos mariages individuels bien que l’application de ces principes permette d’avoir des mariages plus heureux et épanouis. Le dessein de Dieu pour le mariage qu’Il a institué : mettre en valeur la relation intime qui existe entre le Christ et son Eglise. Le mariage au quotidien est donc une sorte de parabole vivante où les maris représentent le Christ et leurs épouses l’Eglise, afin de rendre gloire à Dieu et d’aider nos enfants et les autres autour de nous à saisir de manière plus concrète ce que Dieu est.

Pour l’homme, le manque de respect équivaut au manque d’amour.

Le fait est que beaucoup de femmes ne savent ce que leur mari met derrière le mot « respect ». Chaque homme a sa propre liste de ce qui lui paraît respectueux ou irrespectueux. Certaines points sont quasi-universels, d’autres seront spécifiques à votre mari. Ce qui importe donc le plus, c’est ce qui est respectueux ou irrespectueux aux yeux de VOTRE homme. C’est pourquoi, il est important d’en discuter avec lui –choisissez bien sûr le moment où il est le plus détendu pour lui poser ces questions — et de discuter les différents points de cette liste, si bien sûr il est ouvert à la discussion sur le sujet.

Ma prière est que Dieu nous convainc et nous ouvre les yeux afin que nous apprenions à être respectueuses, des femmes qui valorisent le leadership de nos maris et qui honorent Christ aussi bien par nos pensées, nos attitudes, nos paroles et nos actions!

Voici un résumé de ce qui est considéré comme irrespectueux par les hommes (pour plus de détails, consultez la liste ci-dessous).Avoir des attitudes, paroles et/ou actions qui sous-entendent ou montrent :

qu’il n’est pas intelligent, capable ou compétent

qu’il ne vous convient pas sexuellement

qu’il ne pourvoit pas assez pour vous financièrement

que vous êtes supérieure à lui moralement ou spirituellement

que vous respectez et admirez un autre homme plus que vous ne le respectez et l’admirez

qu’il n’est pas un bon père.

Afficher du mépris pour ce qu’il est en tant qu’homme – Ne pas l’accepter tel qu’il est (je ne dis pas que vous devez respecter le péché, mais que vous devez le respectez en tant que personne et en tant que votre mari).

Lui dire ce qu’il doit faire ou faire « la chef ».

Prendre le contrôle de la famille et ne pas le laisser remplir la fonction de leader que Dieu lui a donnée.

Se moquer de lui, le rabaisser, le critiquer ou le dénigrer en particulier en présence d’autres personnes.

Avoir un langage corporel qui communique mépris, haine ou jugement.

Amoindrir son autorité de père.

Faire des commentaires sur ses faiblesses et ses lacunes.

Voici une liste plus détaillée ce qui paraît irrespectueux pour beaucoup d’hommes, venant de leur femme. Encore une fois, chaque homme a ses spécificités – Merci à tous les hommes qui ont contribué à cette liste.

Lui demander de faire quelque chose et le faire soi-même avant qu’il n’ait pu le faire.

Le langage du corps — en particulier froncer les sourcils lorsque que vous parlez, croiser les bras, avoir un regard qui condamne, rouler les yeux (ex : lever les yeux au ciel, toiser), soupirer, pincer les lèvres, tapoter le pied, lever les mains en l’air , etc.

Le manque d’attention ou d’appréciation.

Trop d’aide.

Etre trop critique, se plaindre, avoir une mine renfrognée.

L’interrompre constamment ou le corriger quand il parle.

Ne pas être à l’écoute.

Demander par exemple « Pourquoi veux-tu faire comme ça? » et rouler ses yeux… ou « Pourquoi veux-tu faire ceci alors qu’il serait plus facile de faire cela? »

Poser une question commençant par POURQUOI c’est dire automatiquement, « Ce que tu fais n’est pas bien ; Voici comment il faudrait faire! Comment ne le comprends-tu pas? »

Vous mettre toujours en premier et vouloir que la famille fonctionne selon votre emploi de temps, votre calendrier.

Etre trop occupée pour passer du temps avec lui — trop occupée par votre émission de télévision pour l’écouter.

Parler négativement de lui à d’autres ou devant les autres.

Répondre à sa place.

Lui dire quoi faire lui rappeler sans cesse ce qu’il doit faire. Coller des notes sur le réfrigérateur ou une armoire ou dans les toilettes pour lui dire ce qu’il faut faire, et comment le faire.

Miner son autorité en tant que père – dire aux enfants qu’ils n’ont pas à faire ce qu’il leur demande de faire.

Etre en désaccord avec son rôle parental devant les enfants.

Insinuer – même légèrement – qu’il ne gagne pas assez d’argent pour vous satisfaire.

Le rabaisser en face d’autres personnes ou parler en mal de lui, ou parlant à une autre femme de lui en se moquant de lui.

Avoir des peurs irrationnelles, comme s’il n’était pas capable de vous protéger.

Critiquer sa manière de conduire.

Lui demander: «Tu en es sûr? » Après qu’il ait répondu un « oui » confiant à la question « Sais-tu ce que tu es entrain de faire ? »

Refuser d’avoir des relations sexuelles avec lui (ce qui lui est dû) pour le manipuler.

Discuter lorsqu’il prend une décision pour la famille.

Garder le silence devant les enfants plutôt que de le soutenir quand une décision disciplinaire est faite.

Le manque de reconnaissance du travail dur pour pourvoir aux besoins de la famille.

Le fait de ne pas lui dire : «Tu es un bon père. »

Le manque de reconnaissance en général.

«  Le regard » Il peut varier d’une femme à une autre mais chacune en a bien un, qu’elle utilise chaque fois qu’elle désapprouve ce qui vient de se passer ou ce qui a été dit. Ce regard peut être suivi par un développement verbal de la désapprobation, mais est efficace à 100% sans ce développement verbal. Croyez-le ou pas, cela blesse profondément — en particulier quand c’est fréquent.

Les commentaires aux enfants qui sont en fait pour papa, souvent tout en quittant la pièce avec l’enfant (après avoir obtenu une opinion de papa avec laquelle vous n’êtes pas d’accord).

Tout désaccord avec le père ou désapprobation du père devant les enfants est exponentiellement plus écrasant (et, sans doute pour la plupart des hommes , exaspérant – la colère sera l’émotion qui suivra immédiatement).

Séparer « vos » finances de celles de la famille.

Blâmer votre mari pour des circonstances économiques indépendantes de sa volonté — perte d’un emploi, difficulté à trouver un emploi, flux de trésorerie diminué parce que les clients tardent à payer, etc. Se plaindre de la situation ou souhaiter à haute voix que les circonstances soient différentes peut être perçu comme un blâme pour votre mari. Trouvez un moyen de compatir avec lui sur les circonstances sans vous plaindre à leur sujet.

Garder rancune à votre mari pour des circonstances économiques qui étaient sous son contrôle mais qui ont évolué différemment par rapport à ce qui était prévu.

Lui donner votre opinion (qu’il a sollicitée) pour une décision importante — choix d’une église, le choix d’une maison, etc — puis rejeter tout ce qu’il propose, même si cela correspond à tous vos critères fixés.

Rester silencieuse quand les enfants se plaignent de lui, plutôt que de le défendre activement (quand le père a en effet essayé de prendre en compte les désirs ou les besoins de l’enfant, mais a pris une décision avec laquelle l’enfant n’est pas d’accord).

Attendre de votre mari qu’il réponde à votre besoin de sécurité d’une manière qui exige la perfection ou l’omniscience.

Traiter généralement des relations sexuelles avec lui comme une corvée ou une contrainte (lorsque vous ne les ignorez pas complètement).

Lui faire sentir qu’il n’est pas un homme parce qu’il n’est plus aussi attrayant qu’au début.

Faire des commentaires sur ses faiblesses et ses lacunes.

Douter de ce qu’il dit jusqu’à ce que ce soit confirmé par quelqu’un d’autre.

Le traiter comme s’il était un enfant.

Changer de chaîne quand il regarde un programme.

Lui donner des ordres –comme s’il était votre assistant personnel.

Extrait d’un post du blog de PeacefulWife et traduit de l’anglais par Siesha.

Source : moncouplemesrelations.com

{module Dernières actualités..}

{module pub_generale}

 

 

 

 

 

Mise à jour le Mercredi, 15 Juin 2016 13:33

Identification



Faire un don

Enter Amount: